Introduction

Le contexte du projet

Aventure exceptionnelle dans le monde scientifique, l’Association Rencontres du Vietnam, sous l’impulsion de son fondateur Jean Tran Thanh Van, a développé depuis près de 20 ans un réseau d’étroite coopération internationale entre chercheurs du monde entier grâce à l’organisation, au Vietnam, de conférences de haut niveau réunissant scientifiques des pays développés aussi bien qu’émergents, jeunes étudiants asiatiques et lauréats du prix Nobel.

Afin de renforcer cette étroite coopération nord-sud et de lui donner une dimension nouvelle, le présent projet prévoit la création d’un centre international pluridisciplinaire, idéalement situé en plein centre du Vietnam, sur un terrain arboré de 20 hectares baigné par la mer de l’Est.
Au-delà du simple rapprochement scientifique entre la France et le Vietnam, entre l’Europe et l’Asie du sud-est, la création de ce centre représente une extraordinaire opportunité pour un nombre limité de partenaires et mécènes, en leur offrant la possibilité d’être associés au développement d’un projet à haute valeur culturelle, scientifique et éducative, qui a déjà reçu le soutien du gouvernement vietnamien. Motivation générale : éducation scientifique, échanges puis transfert de connaissance, coopération internationale Nord-Sud (concernant tout le Sud-est asiatique), et Est-Ouest.

 

Les objectifs du projet

Promouvoir la coopération nord-sud et développer l’éducation par un partenariat privilégié. Le rapide développement économique des pays émergents de la zone Asie-Pacifique contraste généralement avec leur niveau de développement scientifique et technologique. Il en résulte une forte demande de collaborations, tant en matière de recherche fondamentale que de transferts et d’applications, ce qui ouvre en Asie un large éventail d’opportunités de coopération.
Par ailleurs il est reconnu que cette région du monde se caractérise par la jeunesse de sa population et par les constants progrès réalisés en matière de formation universitaire. Permettre aux étudiants de tous ces pays de s’associer à des projets scientifiques d’envergure internationale représente un enjeu d’importance capitale, tant pour les pays et institutions impliqués que pour les individus concernés.
Aider les pays émergents à développer pleinement leur potentiel en s’appuyant sur leur formidable vivier humain doit passer par des initiatives de formation – en particulier scientifique – à destination des jeunes générations, initiatives pour lesquelles les pays développés ont un rôle de premier plan à jouer.
C’est dans cet esprit que sera créé et développé l’International Centre for Interdisciplinary Scientific Encounters (ICISE), où jeunes scientifiques, chercheurs et ingénieurs spécialistes de différents domaines pourront échanger leurs idées et leurs expériences, dans une atmosphère propice au développement du savoir et à l’épanouissement de la personnalité humaine.


Pourquoi le Vietnam ?

Acteur majeur du développement de la zone Asie-Pacifique, le Vietnam constitue un partenaire idéal dans la mise en place du projet ICISE. D’abord, c’est un pays proche de la France par son histoire, et les liens unissant les deux pays restent aujourd’hui forts et étroits. De plus, il possède un important vivier d’étudiants de très bon niveau.
Par ailleurs, l’Association Rencontres du Vietnam et son fondateur Jean Tran Thanh Van peuvent s’appuyer sur un puissant réseau local de contacts et de partenaires, tant au niveau gouvernemental que provincial, dont le soutien est essentiel pour la réalisation du projet. Depuis des années, elle organise des conférences, rencontres et écoles au Vietnam.
Enfin, le gouvernement vietnamien apporte déjà son plein soutien aux conférences organisées à Hanoi, et reçoit régulièrement des délégations de chercheurs pour échanger sur les nouvelles découvertes et les prochaines perspectives scientifiques.

Le Centre International, un projet ambitieux respectueux de l’environnement

L’ICISE construit à Qui Nhon, ville située sur la côte à 1 heure d’avion d’Ho-Chi-Minh ville, bénéficiera d’une situation exceptionnelle en bord de mer, sur un terrain de 20 hectares qui a été offert par les autorités provinciales à l’association Rencontres du Vietnam. Dans une première phase, le Centre comportera un bâtiment de conférences avec des auditoriums et des salles de
séminaires . Il accueillera des conférences nationales et internationales, des colloques professionnels spécialisés, ainsi que des écoles thématiques, notamment pour les doctorants.
Dans une phase ultérieure, le Centre devrait s’enrichir de plusieurs éléments supplémentaires :
– un planétarium construit sur les hauteurs du site afin d’accueillir des groupes de jeunes écoliers et lycéens ainsi que des étudiants pour les sensibiliser aux énigmes merveilleuses de l’Univers. Une salle d’exposition et une bibliothèque ainsi qu’une animation scientifique avec la méthode de « La main à la pâte » ou avec l’association française « Les petits débrouillards » compléteraient cet ensemble destiné à la joie de la recherche au grand public.
Une école d’ingénieurs, des formations du niveau Master professionnel spécialisé, réalisées en collaboration avec des universités françaises et étrangères, pourront également intégrer le site.
– A proximité du Centre un complexe hôtelier de standard international, confié à un organisme privé, sera construit sur la façade maritime du terrain. Tout en privilégiant l’accueil des invités du Centre, selon une convention de partenariat, cet hôtel bénéficiera également du fort développement touristique de la région, favorisant de surcroît le développement de la notoriété du Centre scientifique auprès d’un plus large public.

 

Le cabinet d’architecture retenu pour la création de l’ICISE est le Studio Milou Architecture, fondé par l’architecte français Jean François Milou en 1995. Etabli à Paris et Singapour, le Studio Milou Architecture a été désigné lauréat du concours international pour la réalisation du Musée d’Art National de Singapour : il possède une expertise reconnue dans l’architecture des bâtiments à vocation culturelle ou éducative.

Language